[CHRONIQUE] Polkadot Cadaver - Purgatory dance party

Publié le par Dadzou

 

polkadot-cadaver.jpg

Janvier 2007. Le groupe Dog Fashion Disco se sépare à l'issue d'un dernier concert donné dans sa ville natale, Baltimore. Pourquoi j'en parle ? juste parce que le groupe Polkadot Cadaver est formé d'anciens membres de Dog Fashion Disco, et que musicalement, on suit la même ligne directrice, à savoir un savant mélange de genres.

L'album s'ouvre sur une ballade à la guitare accoustique, Haunted Holiday, avec la voix suave du chanteur Todd Smith, qui s'est encore amélioré depuis leur dernier album. Il peut passer d'une voix de crooner (A wolf in Jesus skin, A long strange trip to paradize) à une voix chuchotée (Phantom Limb, Sole Survivor), en passant par une voix plus énervée (dans presque tous les titres).

On retrouve de tout dans cet album. Des ballades (Haunted holiday, Chloroform girl, Sole survivor), du délire façon Mike Patton (Bring me the head of Andy Warhol, Pure bedlam for halfbreeds), des passages thrash (What's the worst thing that could happen et son riff de début rappelle Slayer), et d'autres titres plus "classiques", rappellant le meilleur de System Of A Down ou Faith No More... voire le Dog Fashion Disco en mieux !

Purgatory Dance Party est donc un fabuleux patchwork musical, mélangeant musique lounge, bossa nova, metal et folk dans un album qui est dans la parfaite continuité des efforts de feu Dog Fashion Disco. Il pourra cependant perturber certains de par sa grande hétérogénéité, on peut passer d'un style musical à un autre dans un même titre. Il faut alors quelques écoutes pour apréhender la bête. Un peu comme à l'époque de Faith No More ?

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article