Quoi, ma gueule ?

Publié le par Dadzou

S'il y a une chose qui m'a bien amusé ces derniers temps, c'est la façon qu'ont les gens de juger une personne ainsi que sa personnalité selon son style vestimentaire. Cette remarque m'est venue alors qu'on se baladait dans Evreux avec mon frère, un après-midi.

On a croisé un peu de monde, dans cette ville qui se désertifie peu à peu, et notamment des "métalleux". Vous savez, le genre "je m'habille tout en noir, pour faire ressortir mon mal-être et parce que ça fait evil", qui souvent portent des cheveux longs. Ceux qu'on a croisé étaient plus jeunes que nous. Normal, le metal étant avant tout une musique d'adolescents, servant à exterioriser la colère enfouie...

Ces jeunes, donc, nous ont regardé d'un mauvais oeil, mon frère et moi, qui étions habillé de manière plus "classique", avec nos coupes de cheveux plus courtes. Comme l' a dit mon frère, ils ont dû nous prendre pour des bourgeois friqués... Alors que eux sont "evil", avec leurs manteaux en cuir noirs, leurs cheveux longs et leurs t-shirts Slipknot. Et alors, ils ne savent pas qu'il y a un an encore, j'avais une queue de cheval ? Que dans mon placard, j'ai quelques t-shirts de metal, certes vieillissant et appartenant à ma jeunesse ?

Ce qui est amusant, c'est que ce jour-là, on avait un look à écouter du Delerm ou du Renan Luce & Co., alors que mon frère est resté bloqué sur Slayer et le vieux death metal du début des nineties, et qu'il m'arrive encore d'écouter quelques albums de musique bien violente... entre autres. Bref, ils nous ont jugé d'un regard en fonction de nos vêtements, sans se douter que, sans doute, nous venions d'acheter le même CD.

D'ailleurs, au passage, le fait de s'habiller en noir et de montrer son appartenance au "monde du metal" (grrr...) n'est pas ce qu'il y a de mieux quand on est au lycée, en pleine période adolescente, et qu'on espère discuter avec des filles... cela peut paraitre con, mais je l'ai connu: "t'écoute du metal ?? beurk !". Intolérance, quand tu nous tiens... Maintenant, même si il m'arrive d'en écouter, je préfère ne plus l'afficher en premier plan, même si je ne renie pas en écouter ! Mais comme je peux aussi bien écouter du hip hop ou de la pop-rock à coté, je préfère opter pour la neutralité stylistique, d'autant plus maintenant qu'il est temps pour moi d'entrer dans le monde du travail... kerps.

Publié dans My life - my way

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article