Une semaine de mai

Publié le par Dadzou

Flashback...

 

Mercredi 30 mai, j'avais rendez-vous au GRETA pour un atelier d'aide à la recherche de contrat, dans lequel on a appris à appréhender un entretien d'embauche. Curieusement, je n'étais pas très en forme, ni très motivé pour cette scéance. J'en suis ressorti un peu blasé, le vague à l'âme, et pour me changer les idées, je me suis dit qu'aller au ciné serait sympa. A l'origine, Mickael m'avait envoyé un message sur internet lundi pour me proposer un resto mercredi soir; j'ai accepté sur le coup. Quand je lui en ai parlé mercredi, le fourbe ne s'en souvenait plus... et m'a demandé ce que je voulais faire. Mouais...

 

Du coup, je suis donc allé voir Abandonnée, un film d'horreur/fantastique russe en VO racontant l'histoire d'une femme, la quarantaine, qui revient des Etats-Unis en Russie pour hériter de la ferme de ses parents, parents qu'elle n'a jamais connu. Premier sursaut: elle monte des marches pour retrer dans un batiment administratif, et on voit quelqu'un la bousculer en dévalant les marches. Quand elle se retourne pour voir de qui il s'agit, on s'aperçoit qu'elle est seule, que la rue est vide. Illusion ? Imagination ? Elle va ensuite dans sa ferme, isolée sur une petite ile encerclée par une rivière (elle dit à son guide qu'elle ne sait pas nager) et perdue au milieu d'une foret.

 

Comme par hasard, c'est la nuit, son guide arrete le camion bien avant d'arriver et la laisse seule. Les phares du vieux camion russe éclairent faiblement le chemin au milieu des bois brumeux, on entend moult bruits bizarres, et madame décide de sortir du camion pour déterminer l'origine des bruits. A ce moment-là, les phares du camion s'étaignent... bref, une bonne ambiance s'installe,on reste scotché au siège en semettant à la place du personnage. La visite de la ferme est aussi bien sympa, avec comme seule lumière une lampe torche, et la rencontre d'un "zombie": il s'agit en fait d'elle-même, mais au moment de sa mort, avec yeux révulsés et habits mouillés (morte noyée ? après tout, elle ne sait pas nager...).

 

Bref, un excellent film d'horreur, old-school dans l'esprit et assez malsain, sans toutefois verser dans le gore absolu des films américains récents. J'ai donc passé un bon moment. Je suis ensuite retourné voir Mickael, qui finalement ne savait pas quoi faire. Je lui ai proposé de regarder un film d'horreur (The Descent) avec lui, mais en fait on est resté à écouter de la musique et à parler. Je suis parti de Mont Saint Aignan vers 23h.

 

Jeudi 31 mai. Journée placée sous le signe Champion. J'ai commencé à 8h30, un peu déprimé, et je me suis ennuyé ferme jusqu'à 13h. Le midi, le fait de me reposer trois quarts d'heure sur mon lit avec de la lecture m'a remis d'aplomb, et m'a préparé à l'après-midi: caisse de 15h45 à 19h45, et inventaire magasin jusqu'à 21h30. En gros, j'ai passé un peu plus de dix heures dans le magasin. Donc le soir, direction le lit.

 

Vendredi 01 juin. Dès le lever, vers 10h, j'ai le réflexe d'allumer mon téléphone portable. Heureusement, parce qu'en revenant de la salle de bains, je m'aperçois que j'ai reçu un appel en absence. Kerps ! Numero inconnu au bataillon, commençant par 02 35... le GRETA ? Peut-etre; pourquoi ? Le temps de mo poser ces quelques questions, le téléphone sonna en bas. J'ai dévalé l'escalier pour attraper le combiné au vol, et effectivement, une des personnes du GRETA de Rouen était au bout du fil pour me proposer un rendez-vous visant à m'aider à trouver une entreprise. J'ai évidemment accepté, et mardi je serai à 15h à Rouen ! Voilà en tout cas ce qui m'a mis de bonne humeur pour la journée !

 

L'après-midi, j'ai reçu un appel de ma responsable à Champion qui me demandait qi cela me dérangeait de venir le lendemain matin pour remplacer une fille de l'accueil. J'ai évidemment accepté... me rappelant ensuite que je sortais le vendredi soir. Bah, tant pis. Le soir, j'étais donc à Rouen, au Quid Novi, et le personnel du bar nous a tout de suite reconnu et, s'adressant à moi qui m'avançais vers le bar, nous a dit qu'ils avaient aménagé le sous-sol depuis notre dernière venue. On a donc passé la soirée au sous-sol, à parler religion, vie après la mort, sexe... et je suis parti avant 1h du matin, pour esperer dormir cinq heures.

 

Samedi 02 juin. Comme dit précedemment, j'ai fait de l'accueil le matin. Au début, j'ai pensé qu'elle me mettrait à une caisse et que quelqu'un de plus expérimenté serait à ma place, mais non; elle m'a fait confiance. J'ai aussitot repris mes marques, pris des initiatives, et elle m'en a félicité. Cool ! Après-midi banale, en revanche: j'étais en caisse. Il n'y a pas eu beaucoup de monde.

 

Dimanche 03 juin: c'est la fête des mères ! Youpi ! Toute la matinée, on devait donner une rose aux mères (et on m'a dit de ne pas en donner aux jeunes demoiselles... mouais), et le midi, on a offert notre cadeau à notre mère, après qu'elle eu entendu le message vocal de Yayis (elle est mignonne !). L'après-midi fut banale: à part la discussion sur MSN avec ma soeur, je suis allé lire dehors sur le banc... en compagnie de mon frère, qui me suivait partout où j'allais... Rien de bien exhaltant pour la suite de la journée. Voilà donc ce qu'il s'est passé depuis mon précedent message. A bientot !

Publié dans My life - my way

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lesendar 05/06/2007 09:09

Une radio? Mais c'est rincé ça! De nos jours tu as l'ipod que tu peux mettre sur une sorte de gros caisson d'basse... J'imagine bien ta mère à son taff avec ça moi! C'est tout joli, pas excessif (j'sais plus combien de centaines d'euros:p)  Bon t'inquiètes, j'connais la sortie... --->

Dadzou 05/06/2007 17:56

ouais, j'imagine ma mère se déhancher sur la musique wesh wesh des mp3 de son iPod ! ^^

yayis 04/06/2007 19:33

Et beh, tout ça en une semaine. C'est qu'il est actif le Dadzou ;) Mais au fait, qu'est-ce que vous lui avez offert à Maman ?

Dadzou 04/06/2007 20:23

ce qu'elle nous avait demandé: qu'on soit heureux ! :p
concretement, un petit poste de radio pour qu'elle puisse écouter la radio à son boulot, les jours où elle se retrouve seule. Je t'enverrai les photos par mail dès que je m'en occupe !