Sweet dreams part 9

Publié le par Dadzou

Avant de commencer, je tiens à préciser que je ne consomme aucune substance illicite. Si je dis cela, c'est parce que je vais tenter de vous raconter le rêve qui m'a réveillé en pleine nuit, et qui m'a relativement perturbé... Imaginez-moi combattre en duel un Vélociraptor...

 

L'ambiance était bizarre, on était contraint de rester enfermé chez soi pour éviter de se faire attaquer par des dinosaures. Oui, des dinosaures: Tyrannosaures, et Vélociraptors surtout. Les p'tites bêtes qu'ont voit dans les films Jurassic Park, et qui mangent tout le monde... Bref, on était à la maison, enfermé pour éviter de s'exposer à leur vue. Le climat était assez oppressant, dans le sens où je craignait constamment l'intrusion d'un de ces sauriens. Je me souviens m'etre plaint du fait de devoir rester enfermé plusieurs fois au cours de l'été, comme si cette menace n'était que le début et qu'il faidrait s'habituer à vivre dans la terreur, en cohabitation avec les dinosaures...

 

Au bout d'un moment, on apprit que la menace était révolue, que tout le monde pouvait retourner dehors sans aucun danger. Désireux de suivre mon père qui voulait vérifier par lui-même, je m'armai au préalable de mon épée de décoration ainsi que de mon couteau de chasse, la première pour faire office d' arme de contact et le couteau aiguisé servant d'arme véritable (deux objets que je possède réellement dans ma chambre...). On est sorti, tout allait mieux, et mon père en fit la remarque en allant fermer la porte du sous-sol. A ce moment, je vis une tête de Vélociraptor se soulever, et suivre mon père du regard.

 

Sentant que la bête allait attaquer mon père dans son dos et que celui-ci n'aurait aucune chance de s'en sortir, je me portai à son secours en attaquant le saurien. Je lui donnai alors un coup d'épée, qui eut pour effet de détourner son attention. Alors qu'il me chargea, je l'esquivai au dernier moment et en profitai pour lui donner un coup de couteau au niveau du cou. La douleur le fit reculer. Le duel se déroula ainsi durant quelques minutes, je donnai quelques coups d'épée lorsqu'il était trop loin, et des coups de couteau quand il était à portée de main. Je reçus deux-trois grosses entailles sur mon avant-bras, et pensai qu'au prochain coup de sa part, je perdrai celui-ci. Heureusement, mon dernier coup de couteau fut le bon, et le velociraptor tomba. J'avais remporté le duel. Je pouvai alors rentrer me faire soigner le bras...

 

Je me suis réveillé à ce moment-là. Sur le coup, j'ai failli me lever pour aller écrire le rêve sur un bout de papier pour éviter de l'oublier. Mais voyant qu'il était 4h45, que je me levai à 7h ce matin (après m'être endormi sur les coups d'1h30), j'ai préféré me rendormir. Et puis, un rêve comme celui-là, cela ne s'oublie pas...

Publié dans My life - my way

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MickHo 24/06/2007 02:03

Pour ce qui est des rêves, notre cerveau nous montre à cette occasion qu'il a gardé les images, les infos, les évènements...
Je vais donc sortir une phrase à première vue insensée, mais : Notre cerveau (au fond) à meilleure mémoire que nous... Qui a compris ce que je voulais dire ^^ ?

yayis 22/06/2007 19:21

Wahh, le rêve de fou ! Le genre de truc qui te fatigue alors que tu dors...El Dadzou en vaillant héro, ça trip ! Tu n'aurais pas regardé Jurassic Park par hasard avant de te coucher ? ;)

Dadzou 22/06/2007 21:10

non, j'ai joué à un jeu de voitures (Toca Race Driver 3)... et la dernière fois que j'ai croisé Lizardman dans Soul Calibur 3 (un homme-dinosaure qui combat à l'épée) remonte à plusieurs mois... bizarre...